30 octobre 2009

Remarque personnelle sur Dragon Age : Origins › Premières impressions sur Dragon Age

Filed under: Forums Dragon Age — Étiquettes : , , , , , , , , — admin @ 21 h 22 min
Le Warden’s Quest a été pour moi l’occasion de découvrir, et surtout de jouer à Dragon Age. J'en profite donc pour vous faire part de mes premières impressions...

Le gameplay

Le jeu est très simple à prendre en main, les commandes sont plutôt intuitives et les habitués des RPG ne seront pas dépaysés. On peut aisément sélectionner les différents personnages du groupe, activer les coups spéciaux, sorts ou objets placés dans la barre des raccourcis, en bas de l’écran, zoomer ou dézoomer, faire tourner la caméra…
Les combats sont très tactiques (en niveau normal, la difficulté est bien présente), et le recours à la pause est nécessaire pour bien donner ses ordres : on peut certes définir l’attitude des personnages du groupe, les rendre plus agressifs ou plus défensifs, et ils utilisent spontanément leurs sorts ou leurs talents, mais, de ce que j’en ai vu, rien ne vaut un contrôle manuel. Il faut dire aussi que je garde mes vieilles habitudes de BG qui fonctionnent très bien dans DA.
L’utilisation des compétences est en partie automatique : si vous êtes un voleur qui sait crocheter des serrures, et que vous avez le niveau suffisant, il vous suffira de cliquer sur un coffre ou une porte fermée à clef pour l’ouvrir. Et si un personnage de votre groupe à la compétence nécessaire alors que vous utilisez votre pj qui, lui, ne l’a pas… l’intéressé se fera un plaisir de vous dire qu’il peut s’en charger !

Les graphismes

Sans être une claque graphique absolue, Dragon Age est très beau. Les cutscenes avec le moteur du jeu sont bien orchestrées, les décors fouillés, l’ambiance générale bien rendue. La caméra est plutôt bien gérée, ce qui est d’autant plus appréciable pour quelqu’un qui, comme moi, n’a jamais joué à des RPG en 3D.

L'aventure

Très bon point : les six origines différentes. En effet, selon les choix que vous ferez à la création de votre personnage, vous ne commencerez pas du tout de la même manière, et l’histoire en sera influencée. Je n’ai vu qu’une origine, celle du noble humain, et sans vous spoiler, je peux vous dire qu’elle est épique et romanesque à souhait, vraiment très prenante.
Le peu que nous avons fait de la quête principale était également intéressant : évidemment, l’histoire parle d’une lutte entre le bien et le mal, mais on se laisse très facilement embarquer dans l’aventure. De plus, le background de l’univers est assez fouillé (deux romans ont déjà été publiés le concernant).
Quant aux quêtes secondaires… Il y en a beaucoup ! Certaines peuvent se résoudre rapidement, d’autres vous amèneront à voyager sur toute la carte. Il y a de quoi s’occuper, c’est certain !

Les interactions

Autre point fort du jeu : les interactions que vous pouvez avoir avec vos compagnons de route. Il est possible de lancer une conversation à n’importe quel moment, de discuter et d'en apprendre plus à leur sujet. Il vous est aussi possible de leur faire des cadeaux : peut-être, à l’occasion, l’un d’entre eux vous dira-t-il qu’il collectionnait autrefois un certain type d’objet, ou qu’il aimerait bien posséder une certaine chose en particulier. Si par hasard vous la découvrez sur votre route et lui l’offrez, son estime pour vous croîtra grandement, et il bénéficiera de nouvelles capacités, de nouveaux bonus !
L’approbation de vos compagnons joue aussi un rôle important : selon les actions que vous entreprendrez, les choix que vous ferez, et selon leur caractère, les personnages réagiront différemment, vous approuveront ou vous désapprouveront, et leur humeur s’en ressentira. Ils n’hésiteront pas à intervenir directement si quelque chose ne leur plait vraiment pas.
Les personnages discutent également entre eux : alors que vous arpenterez les couloirs d’un donjon, vous pourrez parfois les entendre se parler, ou se disputer s’ils ne s’entendent pas. Cela donne un côté très vivant à votre petite escouade.
Autre point intéressant : sur la carte, vous disposez d’un campement. C’est là que se trouvent tous les personnages que vous avez recruté dans votre groupe puis décidé de remplacer par d’autres. C’est là, aussi, que vous pourrez modifier la composition de votre équipe entre deux aventures. Enfin, si j’ai bien compris, c’est le lieu privilégié pour les échanges entre votre PJ et ses compagnons.

Durée de vie

Là encore, très bonne surprise ! Après 16 heures sur l’ordinateur, nous n’avions exploré que 19% du monde, et terminé le jeu à seulement 9%. Quant à l’équipe hongroise, qui a remporté la compétition, elle n’avait terminé que 16% de DA après 24 heures de jeu ininterrompu. Ce qui augure d’une très bonne durée de vie, surtout quand on aime à fouiner dans tous les recoins…

Voilà les premières choses qui me viennent à l’esprit. Si vous voulez des précisions, si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas ! J’essaierai d’y répondre de mon mieux.

+18
Powered by WordPress
Meilleurs sites consacrés aux RPG